Nutrition et Santé

SOMAFER : Viande et Nutrition

La viande est un aliment à haute valeur nutritive.


 

La viande appartient au même groupe d'aliments que le poisson et les oeufs. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) recommande de consommer ces aliments une à deux fois par jour et en alternance. Les portions doivent être adaptées aux besoins journaliers de chacun. La portion moyenne recommandée pour un adulte est d'environ 100 à 150 gr par jour à répartir sur 1 ou 2 repas.

D'un point de vue nutritionnel, la viande apporte richesse et qualité. Tout est une question d'équilibre !

 

> Des Protéines de qualité, en quantité :

Les protéines sont des molécules biologiques dont les activités peuvent être très variées au sein de la cellule ou de l’organisme.

Les viandes contiennent en moyenne 20 % de protéines. Riches en acides aminés indispensables, elles sont utilisées dans la synthèse des protéines propres aux besoins du corps.

 

> Des Minéraux mieux assimilés :

Les minéraux sont des éléments ou composés naturels inorganiques constituants de l’écorce terrestre. Comme les protéines, ils sont indispensables à l’organisme et interviennent dans plusieurs fonctions vitales de l’organisme. Les viandes contribuent notamment à la couverture de nos besoins en fer, zinc et sélénium.

Les viandes représentent de loin la meilleure source alimentaire de fer. Ce fer a pour particularité d'être bien mieux assimilé que celui qui est présent dans les légumes et les céréales, il en est de même pour le zinc. Elle fait également partie des aliments qui contiennent le plus de sélénium.

SOMAFER : Viande, Vitamines, Fer, Zinc

 

> Des Vitamines B en quantité :

Présentes naturellement dans de nombreux aliments, les vitamines sont des substances chimiques indispensables pour la bonne santé d'un organisme mais sans valeur énergétique.

La viande représente une source majeure de vitamines du groupe B : B3, B6 et tout particulièrement la vitamine B12 qui est exclusivement présente dans les produits d’origine animale. Pour exemple, cette dernière intervient dans la synthèse de l'ADN, dans la formation des globules rouges et dans l'équilibre du système nerveux. Il faut tout de même noter que les cuissons longues détruisent partiellement les vitamines.

 

> Plus ou moins de Lipides :

Les lipides constituent les matières grasses, ce sont eux qui font varier la valeur énergétique de la viande, c'est à dire le nombre de calories apportées à l'organisme. On trouve dans la viande des graisses saturées et mono-insaturées, celles-ci jouent des rôles dans la construction et le fonctionnement de l'organisme.

La teneur en lipides est très variable selon les morceaux et les espèces animales. Chaque espèce dispose de morceaux gras et de morceaux maigres. Le fait d’enlever les graisses visibles permet de diminuer substantiellement le taux de lipides. La diminution de l'apport en matières grasses lors de la cuisson va dans le même sens.

SOMAFER : Grillades

 

> Pas de glucide :

Les viandes ne renferment pas de glucides ou alors en quantité négligeable.

 

> En savoir plus :

La-viande.fr

L'essentiel des viandes

MANGER BOUGER - Programme National Nutrition Santé

 

 

Revenir Découpes et Morceaux